#1 – STOP PUB

Le premier geste « Zéro Déchet » dont je voulais vous parler est celui du fameux autocollant « STOP PUB » ! C’est une action rapide, gratuite et sans effort! Selon le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, 850 000 tonnes de courriers non adressés sont distribués chaque année, soit environ 31 kg par foyer.

Combien de fois avez-vous récupéré les prospectus dans votre boîte aux lettres pour en jeter plus de la moitié à la poubelle sans même y avoir jeter un œil ?! Et quand bien même certaines offres vous ont intéressées, le lendemain de leur réception, n’étaient-elles pas déjà installées bien confortablement dans votre poubelle ?!

dsc_00302

Au-delà des déchets que cela engendre, je trouve qu’une petite réflexion s’impose sur l’intérêt de ces publicités ventant souvent de nombreuses promotions. Si nous n’avions pas vu cette publicité, aurions-nous acheté ce produit ? Avons-nous réellement besoin de ce produit ? Ces promotions sont-elles vraiment intéressantes financièrement ? La société de consommation dans laquelle nous vivons nous créée sans cesse des besoins et nous pousse ainsi à de nombreux achats, souvent inutiles, mauvais pour notre santé et l’environnement et qui ne nous offre qu’une satisfaction éphémère.

Depuis plus d’un an, j’ai commencé à me poser ces questions et à redéfinir ma manière de consommer. Même si tout n’est pas parfait, j’arrive de plus en plus à me détacher de tout cet aspect marketing et à  acheter des choses satisfaisant mes besoins réels.

Mais revenons à notre fameuse petite étiquette « STOP PUB », il en existe différents types à apposer sur votre boîte aux lettres. Vous pouvez vouloir continuer à recevoir les magazines de votre ville, de votre département ou de votre région. Dans ce cas là, vous pouvez télécharger celui proposé par le gouvernement. C’est d’ailleurs celui qui est actuellement sur ma boîte aux lettres puisque je trouve intéressant et important de se tenir au courant de l’actualité et des projets des collectivités dans lesquelles nous vivons. Mais souhaitant réduire encore plus mes déchets, j’ai cherché s’il n’était pas possible de consulter ces magazines sur internet et la réponse est : oui ! J’ai donc pris l’initiative d’imprimer l’étiquette créée par la famille zéro déchet qui souligne que je ne souhaite recevoir aucune pub, sans exception(Je vous invite d’ailleurs vivement à consulter leur blog qui est une vraie pépite ou à vous procurer leur livre « Ze guide » : humour, expériences et astuces au rendez-vous !) Sachez sinon qu’un simple bout de papier où vous inscrirez à la main : « STOP PUB » peut également remplir tout à fait la mission ^^

STOP PUB.jpg

Une fois l’étiquette collée, si vous souhaitez toujours avoir accès à ces offres et réduire malgré tout vos déchets, de nombreuses enseignes vous proposent de les recevoir par e-mail ou de les consulter sur leur site internet ou même directement en magasin. Vous pouvez par la même occasion mieux cibler les entreprises dont vous souhaitez suivre les nouveautés ou promotions.

Concernant les publicités que vous recevez parce que vous avez transmis vos coordonnées lors d’un jeu-concours il y a quelques mois mais qui ne vous intéressent plus aujourd’hui, il vous suffit simplement d’adresser un e-mail à l’entreprise pour supprimer vos coordonnées de leurs fichiers.

Avez-vous ce type d’autocollant sur votre boîte aux lettres ?
Avez-vous ressenti un changement de votre manière de consommer depuis ?

ZERO DECHET

Je crois que mon aventure « Zéro Déchet » a commencé avec cet article de Coline. À l’époque, je n’avais encore jamais entendu parler de Béa Johnson. J’avais l’impression de faire attention à mes déchets, je faisais le tri sélectif mais j’étais pourtant bien loin de penser qu’à mon échelle, je pouvais mettre en place de nombreuses choses dans mon quotidien pour respecter notre environnement bien plus que ce que je ne faisais déjà.

Les éléments que Coline cite dans son article sont finalement très simples à mettre en place mais je n’y avais jamais pensé ! Ou plutôt je ne m’étais jamais posé la question, jamais remise en question par rapport à ma consommation de ces objets, éléments ou aliments. J’ai alors été très intriguée par ce fameux livre : « Zéro Déchet. Comment j’ai réalisé 40 % d’économie en réduisant mes déchets à moins de 1 litre par an! » de Béa Johnson et je n’ai pas tardé à me le procurer. J’étais loin d’imaginer que ce livre portant à la base sur la réduction des déchets allait avoir un impact bien plus global dans ma vie et être le déclencheur de grands changements!

DSC_00162.jpg

Tout ce que je pouvais lire dans ce livre tenait simplement du bon sens et je ne cessais de me répéter « Mais bien-sur !» , « C’est tellement évident ! », « Comment ne pas y avoir pensé avant ?! » J’avais à peine fini de le lire que je me suis empressé de commencer par désencombrer ma maison.

Ce n’est pas facile au début mais ça fait un bien fou ! A quoi bon garder des choses dont on ne se sert jamais ?! J’évaluais depuis combien de temps je n’avais pas utilisé tel ou tel objet et hop, soit je donnais, soit je vendais, soit je jetais (eh oui, je doute que mes cours de collège intéressent quelqu’un un jour !)

C’est ainsi que j’ai commencé à mettre en place, petit à petit, de nombreuses choses qui m’ont fait considérablement réduire mes déchets mais également redéfinir ma manière de voir et de vivre ma vie !

Pour mieux s’y retrouver et faciliter la mise en place du zéro déchet, Béa Johnson conseille d’appliquer la règle des 5 R :

                      • Refuser (ce dont nous n’avons pas besoin) 
                      • Réduire (ce dont nous avons besoin et ne pouvons pas refuser)
                      • Réutiliser (ce que nous consommons et ne pouvons ni refuser, ni réduire) 
                      • Recycler (ce que vous ne pouvez ni refuser, ni réduire, ni réutiliser) 
                      • Composter (le reste) 

dsc_0018

Je suis bien-sûr encore loin du zéro déchet et je ne le serai probablement jamais. Il est d’ailleurs important de reconnaître que c’est une chose impossible à réaliser dans notre société actuelle (à part peut-être pour des cas isolés) mais que cela n’empêche en aucun cas d’agir pour réduire considérablement tous ces déchets inutiles qui nuisent à notre chère planète Terre et par conséquent à nous-mêmes !

À travers ce blog, j’essaierai notamment de vous montrer, étape par étape, toutes les petites astuces que j’ai mise en place au quotidien et qui additionnées les unes aux autres peuvent vraiment changer les choses, si on s’y met tous ! Car je suis profondément convaincu que si chacun fait sa part, une évolution positive est possible.

« Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés et atterrés observaient, impuissants, le désastre. Seul le petit colibri s’active, allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour les jeter sur le feu. Au bout d’un moment, le tatou, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Tu crois que c’est avec ces gouttes que tu vas éteindre le feu ? » « Je le sais, répond le colibri, mais je fais ma part »